Archives mensuelles : novembre 2013

(c) Pierre-Emmanuel Rastoin

Marc Louboutin

Marc Louboutin a publié « Métier de chien. Tome 1 : De la vocation au dégoût » chez Rouge Sang.

Quinquagénaire résolument misanthrope.

CV express 1976/2013 : commis de cuisine, animateur de centres de vacances, sous-lieutenant d’infanterie, inspecteur puis lieutenant de police (1984-2001), compétiteur d’épreuves extrêmes d’endurance, reporter-photographe, directeur de rédactions, gérant de société de presse, sdf, barman-videur de nuit, chef d’équipe dans le bâtiment, consultant en sécurité publique.

Aujourd’hui auteur.

Règles de vie :
«… il faut vivre avant que d’écrire.»
Saint Exupéry.
« La tristesse se résout dans un bar, jamais dans la littérature. »
Ernest Hemingway
« Je suis l’ombre de ce que nous avons été et nous existerons aussi longtemps qu’il y aura de la lumière. » »
Luis Sepúlveda

Point commun avec ses héros de fictions ; cette épitaphe possible :

« Ce que j’ai donné je l’ai
Ce que j’ai dépensé je l’ai eu
Ce que j’ai gardé je l’ai perdu. »

Exigence personnelle :
Pouvoir regarder passer les nuages en paix.

Exigence professionnelle :
Le minimum requis : Dans le cadre de la réglementation des envols d’Ego, tous les auteurs de fiction devraient au moins posséder un livre de Kessel à portée de main, n’importe lequel, pour l’ouvrir au hasard et revenir sur terre.

Secrets d’inspiration :
Du rock & roll et une bonne bouteille de vin chilien ou argentin. Ou de whisky bien tourbé pour les pannes graves…

But ultime dans la vie :
Etre enterré avec un calibre dans chaque main et un paquet de chargeurs en rab’. Dans le cas improbable de l’existence de quelque chose après la mort, il doit y avoir autant de nettoyage à faire qu’ici…

Ouvrages publiés :

« Métier de chien » autobiographie parue en 2007. Censurée en 2009. Nouvelle parution en décembre 2013, en version augmentée et mise à jour chez Rouge Sang éditions.

« Flic c’est pas du cinoche. » Editions du Moment. Décembre 2010.

Romans noirs et policiers à paraître en 2014 chez Rouge Sang éditions.

fred-de-mai

Fred de Mai

Fred de Mai est le pseudo d’un policier en activité, auteur et photographe.

Il a choisi l’anonymat pour des raisons de discrétions professionnelles.

Il publiera en mai 2014 chez Rouge Sang éditions « Flic de Rue » dans la collection « Témoignages » et « Vachard » septembre 2014, un thriller déjanté sur les aventures d’un gardien de la paix ilotier qui masque derrière son incompétence notoire un lourd secret criminel.

En attendant vous pouvez retrouver les billets d’humeur de Fred sur son site freddemai.com

 

photo nouveau site

Florent Marotta

Naissance à Firminy le 22 mars 1976.
Florent Marotta passe son enfance dans la Loire, dans une petite ville proche de Saint-Étienne. Il se met à lire sur le tard, préférant l’écriture et les histoires qu’il s’invente alors, empreintes de mondes et de créatures imaginaires. Il crée les personnages qui le font rêver, qu’il aimerait croiser.

Il admire au collège les enquêtes au climat si particulier d’Agatha Christie dont Dix petits nègres le font frissonner, et Sherlock Holmes parfois y pointe également le bout de son nez, plus tard apparaît Elizabeth George.

Sa scolarité est inégale, pour ne pas dire inachevée. Il met un point d’honneur à obtenir son baccalauréat littéraire bien des années après en candidat libre, sans réellement savoir pourquoi. C’est le début pour lui d’un goût certain pour le savoir. Florent Marotta est un autodidacte. Il préfère de loin apprendre ce qu’il veut comme il l’entend et perdre cinq euros en frais de retard à la bibliothèque qu’en une éducation inadaptée.

Il se met à écrire en 1997 à vingt et un ans. Un roman de fantasy, encore aujourd’hui inachevé, dont l’inspiration lui vient au gré des lectures des livres de Tolkien, Eddings, Grimbert, Jordan et bien d’autres encore.
Et puis il découvre la littérature noire, le polar et son cortège d’écrivains tous plus ingénieux les uns que les autres. Il débusque les « Séries noires » de Gallimard avec Carlotto, Shagan et Deming pour ne citer qu’eux. Une vraie saveur, du vrai noir. Il s’aventure aussi sur le terrain du thriller et du complot avec Umberto Eco, Dan Brown, Ian Caldwell et même Henri Lœvenbruck. Dans un autre genre Roger Jon Ellory le subjugue, Fred Vargas l’accompagne, Gillian Flynn le laisse perplexe et Pierre Lemaître pantelant.

Ses influences sont multiples et trahissent son désir de ne pas se cantonner à un seul genre. De ce mélange de saveurs est né son désir d’écrire, de raconter des histoires.
Le choix du thriller et du polar s’impose. Son expérience professionnelle y est probablement pour beaucoup. Il arpente les terrains de jeu pas toujours très reluisants du monde. Il est successivement militaire, soldat de l’Onu dans une ex-Yougoslavie agonisante, enquêteur en police judiciaire et maintenant il goûte une vie plus calme dans une mairie de la Loire.

damien-ruze

Damien Ruzé

Damien Ruzé a publié « Voilà l’aurore » chez Rouge Sang.

Nom : Ruzé.
Prénom : Damien.
Né le : 25 octobre 1963.
Nationalité : Lorraine.
Taille : 1 mètre 87.
Poids : 160 livres été comme hiver (sic).
Type : Caucasien.
Casier : Vierge.
Profession(s) exercée(s) :
Retraité de l’Éducation Nationale dès l’âge de 16 ans, puis successivement branleur, trader, musicien, chômeur, parolier, journaliste, publicitaire.
Influences : Mauvaises.
Fréquentations : Idem.
Futur : Prétend mordicus apposer l’ultime paluche au roman noir définitif.

Damien Ruzé a publié Voilà l’aurore chez Rouge Sang.

 

 

 

 

gaelle-perrin-guillet

Gaëlle Perrin-Guillet

Gaëlle Perrin-Guillet a publié « Haut le chœur » chez Rouge Sang.

Née en 1975, Gaëlle PERRIN-GUILLET est secrétaire de mairie le jour et auteur de thriller la nuit. Depuis toujours amatrice de romans noirs, elle s’essaie à l’écriture en 2000. Après deux romans auto-publiés (« Le Sourire du diable » en 2010 et « Au fil des morts »en 2011), elle participe à deux recueils des « Auteurs du noir face à la différence » (en 2012 aux éditions JIGAL puis en 2013 à L’atelier Mosesu).

Haut-le-Choeur est son premier roman publié aux Editions Rouge Sang.