Archives mensuelles : septembre 2014

1ERE DE COUV(1) recadrée site

Sortie de « MÉTIER DE CHIEN – Tome 1 : de la vocation au dégoût. »

Un livre sur la police sans concession ni langue de bois.

Ce livre, sorti initialement en avril 2007 sous le titre « Métier de chien – Lettres à Nicolas » fut censuré par son propre éditeur deux ans plus tard, alors qu’il restait plus de 2000 exemplaires à vendre.

La sécurité, un des axes fort de la politique de Nicolas Sarkozy, était alors sur toutes les lèvres et sans doute que la parole crue de l’auteur – l’ex policier Marc Louboutin – dans les médias de masse était devenue insupportable tant elle était en décalage avec les discours de l’époque.  Il a mis deux ans à pouvoir récupérer les droits de ce livre.

Il ressort ce 18 septembre, sous une forme rénovée pour éviter les polémiques politiques inutiles, à la demande de très nombreux policiers pour lesquels il s’agit d’un ouvrage emblématique et de lecteurs avides de savoir la réalité de ce métier et qui n’ont pu se le procurer.

Ce livre, sans indulgence pour l’auteur ni pour les faits, est l’histoire sans artifice d’un des derniers membres du corps des Inspecteurs de Police des années 80 à 2000. De ce point de vue-là, c’est presque un témoignage historique.

Mais si la police s’est réformée, le métier de « flic de rue », lui, est resté le même. A l’heure où cette semaine cinq policiers se sont donnés la mort, en cette période où Nicolas Sarkozy revient en politique accompagné d’ex-cadres de la police pour rejouer la même partition sécuritaires, et alors que Manuel Valls a utilisé le Ministère de l’Intérieur comme trampoline de carrière, comme son prédécesseur, pour affirmer son autorité, ce livre est plus que jamais d’actualité.

Pour savoir ce qu’une carrière de policier signifie, pour comprendre les femmes et hommes sous l’uniforme ou en civil cachés derrière les slogans politiques, pour savoir quelles sont leurs réussites, leurs peurs et aussi parfois leur malaise jusqu’à vouloir en finir, ce livre est indispensable.

Parce qu’aujourd’hui peut-être encore plus qu’hier, nombreux sont les policiers qui, comme l’auteur, expriment clairement qu’ils sont passés de la vocation au dégoût.

Début 2015 « « MÉTIER DE CHIEN – Tome 2 : Paroles de flics. » reprendra leurs témoignages anonymes recueillis par l’auteur entre 2003 et 2014.

Pour en savoir plus sur le livre et le commander, c’est en cliquant sur la couverture ci-dessous. La version numérique de l’ouvrage sera disponible dès demain 19 septembre.

1ERE DE COUV(1) avec bandeau

(c)Fred de mai et Rouge Sang éditions. Reproduction interdite. Tous droits réservés.

Le blog « Garoupe » a aimé « Flic de rue ».

Comme à chaque lecture, Alexandre Burg, qui tient le blog littéraire « Garoupe », écrit une longue et détaillée chronique.

C’est essentiellement pour cela que nous aimons travailler avec lui, non parce qu’il est laudateur, loin de là, mais car chaque critique est une véritable explication de ses avis, qu’ils soient bons ou plus mitigés.

Il a lu « Flic de rue ». Il l’a aimé. Et ses réserves ont fait l’objet d’une discussion cordiale avec l’auteur, Fred de Mai, dans les commentaires de ce  blog.

Extrait :

« …une fois ce rythme particulier intégré et accepté (et cela peut ne pas plaire à tout le monde) par notre petit cerveau, la lecture est plus facile, plus fluide… comme du slam qui coule à toute berzingue dans un besoin compulsif de s’exprimer.
Car c’est finalement de ça dont il s’agit : Fred de Mai ressent ce besoin de s’exprimer sur son métier, sur sa vie (l’un étant sans aucun doute le pendant de l’autre et vice versa), sur sa carrière. Chaque passage est un souvenir évoqué par le policier : tantôt drôle, tantôt grave, tantôt triste, tantôt ubuesque. si on met un peu de temps à rentrer dans ce curieux témoignage, on finit inévitablement par être touché par cette confession aux accents sincères. » (cliquez sur le texte pour lire la chronique entière)

Pour en savoir plus sur « Flic de rue » par Fred de Mai, c’est en cliquant sur la couverture ci-dessous :

1ERE DE COUV

1ERE DE COUV(1) recadrée site

Sortie le 18 septembre du tome 1 de « Métier de chien ».

L’équipe de Rouge Sang éditions est heureuse de vous annoncer que « Métier de chien », tome 1 : de la vocation au dégoût, sera disponible aux envois le 18 septembre, date définie avec notre imprimeur CPI. Cette nouvelle version, actualisée et mise à jour, reprend l’intégralité du témoignage original.

Ce livre, sorti initialement en avril 2007 sous le titre « Métier de chien – Lettres à Nicolas », fut censuré deux ans plus tard par son propre éditeur malgré au moins 2000 exemplaires restant disponibles à la vente.

De très nombreux lecteurs – souvent policiers – avaient milité pour que l’auteur, Marc Louboutin, récupère ses droits sur l’ouvrage, ce qui fut possible, en grande partie grâce à eux, en juin 2011.

Pour fêter cette annonce attendue avec impatience, Rouge Sang éditions a décidé d’ouvrir les précommandes de « Métier de chien », avec en cadeau, pour les 150 premiers acheteurs, une dédicace manuscrite de Marc Louboutin sur des exemplaires numérotés.

Les numéros seront attribués sans dérogation possible par ordre de validation des commandes. Note importante : si vous souhaitez des dédicaces particulières, indiquez le dans la partie « ajoutez une note » de votre commande.

MISE A JOUR du 3 septembre à 18h00 : Devant le succès de l’opération, après la prévente des 150 premiers exemplaires numérotés et les nombreuses demandes supplémentaires reçues, l’opération est reconduite jusqu’à lundi 8 septembre 9h00 ou 250 exemplaires réservés.

Pour lancer votre commande, c’est en cliquant sur la couverture ci-dessous :

1ERE DE COUV(1) avec bandeau

voilà l'aurore bandeau site

Le chroniqueur Psycho-Pat aime « Voilà L’aurore »

Beau coup de cœur pour « Voilà l’aurore » de Damien Ruzé dans le webzine quatresansquatre.com

Extrait :

« Pour l’académie française, c’est râpé, mais je suis sûr que l’auteur s’en tape grave. Il a l’art et la manière de torturer les substantifs, adjectifs et verbes pour leur faire cracher tout ce qu’ils ont dans le ventre, pour imposer l’image plutôt que la décrire, pour asséner plutôt que divertir. Quitte à tout foutre en l’air, autant le faire correctement, avec rudesse, mais en pesant chaque terme, pour un maximum d’efficacité, c’est une des réussites de Voilà l’aurore.«  (cliquez sur le texte pour accéder à la chronique entière)

Et pour en savoir plus sur « Voilà l’aurore », c’est en cliquant sur la couverture ci-dessous :

Voila-l-aurore-couverture

 

 

1ERE DE COUV fb site recadrée

In Fine : Vidéo de la vraie vie de la Mort.

« In Fine », de Stéphane Nolhart, c’est la vraie histoire de la Mort.

Celle qui veut devenir une star, être enfin reconnue à sa juste valeur, et donc….fait grève.

Alors rien que pour nos lecteurs, voilà quelques images inédites de Catule la Mort (car c’est un homme en réalité) :

Et pour en savoir plus, c’est en cliquant sur la couverture ci-dessous :

COUVERTURE IN FINE