Archives du mot-clé Thriller

encres vives.

Gaëlle Perrin-Guillet à « Encres Vives » à Provins

Dès demain et pour le week-end, notre auteure Gaëlle Perrin-Guillet sera au salon du livre de Provins, organisé dans le cadre du festival « Encres Vives ». (cliquez sur le lien ou l’image en-dessous pour en savoir plus)

encres vives 2

Cela se passe à l’adresse suivante :

Centre culturel et sportif Saint-Ayoul de Provins
10, rue du Général Delort
Seine-et-Marne, 77, Ile-de-France, France

prix 3

 

 

Gaëlle y dédicacera son très remarqué thriller « Haut le chœur » sur lequel vous pouvez trouver toutes les informations et critiques en cliquant sur la couverture ci-dessous :

 

 

couv haut le choeur

quais-du-polar-2015-affiche-231129

27 – 29 mars : Gaëlle Perrin-Guillet aux Quais du Polar à Lyon

Cette année encore notre auteure Gaëlle Perrin-Guillet est présente sur le festival International Quais du Polar à Lyon (cliquez pour avoir le programme complet) avec son excellent thriller « Haut le chœur  » qui fut Prix du polar 2014 Dora-Suarez-leblog.

(c) tous droits réservés
(c) tous droits réservés

Pour ceux qui veulent la rencontrer, c’est à partir de demain, selon le programme suivant :

- à l’Atrium ( Hôtel de Ville) sur le stand de la librairie Un P’tit Noir vendredi 27 mars 2015 de 15h30 à 17h.

- puis, toujours vendredi, au Musée Testud-Latarjet d’anatomie et d’Histoire naturelle médicale ( fac de médecine Lyon 38, avenue Rockefeller, 69008 Lyon) à partir de 19h dans le cadre de la soirée « Lyon sur crimes/ Quais du polar ».

Samedi 28 mars à l’Atrium de 14h à 16h et dimanche 29 mars 16h 17h30, toujours sur le stand de la librairie-café « Un P’tit Noir ».

« Excellent « Haut le chœur » , thriller retraçant la traque haletante d’une dangereuse psychopathe évadée de prison, Eloane Frezet. Personnage tourmenté, imprévisible et insaisissable, elle est à l’auditif ce qu’Hannibal Lecter du Silence des agneaux était au toucher ou Jean-Baptiste Grenouille du Parfum à l’olfactif. Un suspense mené de main de maitre où la tension palpable vous tient en haleine jusqu’à la dernière page. » Christophe Castel. Cap Caval Magazine. N° 33 Décembre 2014.

Pour en savoir plus sur ce livre, c’est en cliquant sur la couverture ci-dessous :

Cliquez pour accéder au livre
Cliquez pour accéder au livre

Et en bonus, la bande-annonce du livre, pour ceux qui veulent se mettre dans l’ambiance avant leurs dédicaces :

 

 

 

Cliquez pour accéder au livre

C’est le 8 mars : offrez-vous un polar 100 % féminin !

En cette journée internationale des droits des femmes, voilà une bonne occasion de célébrer leur présence dans la littérature noire.

Une auteure : Gaëlle Perrin-Guillet

Une éditrice : Estelle Taburiaux.

Un thriller confrontant dans une lutte à mort deux autres femmes :  une journaliste et une tueuse en série.

C’est « Haut le chœur » :  le livre qui fut sacré prix Dora Suarez le blog en 2014.

« Ce roman est conçu comme une course poursuite, donc le mot d’ordre est la célérité de l’intrigue. On n’a effectivement pas le temps de prendre son souffle, ça va à une rapidité folle, surtout grâce au style franc et direct de l’auteure. Je dois dire que j’ai beaucoup aimé sa façon d’écrire qui allie l’efficacité à des dialogues qui vont au plus juste, qui sonnent vrais. » …/… »J’ai pris un énorme plaisir à lire ce roman, qui vient titiller les anglo-saxons sur leur terrain tout en ayant sa propre identité. » Black Novel

Un roman écrit et édité par des femmes, et qui donne la priorité à deux héroïnes.

Pour en savoir plus il suffit de cliquer sur la couverture ci-dessous.

Cliquez pour accéder au livre
Cliquez pour accéder au livre

Bonus : la bande annonce du livre :

Cliquez pour accéder au livre

« Haut le choeur » : un excellent thriller.

C’est l’avis de Sophie sur son blog  » des mots sur des pages » au sujet de « Haut le chœur » de Gaëlle Perrin-Guillet.

Extrait :

«  Une chose est sûre, cette auteure a de belles pages devant elle et j’ai hâte de voir la suite des écrits de cette jeune femme attachante, touchante, d’une gentillesse sans pareil, mais (et revenons à notre point de départ) diaboliquement et délicieusement dérangée dans sa plume pour notre plus grand plaisir d’amateurs de suspens de haut vol.

Ce qui est sûr aussi, c’est que les éditions Rouge-sang ont encore de beaux volumes devant eux si tout leur catalogue est à l’image de ce roman.

J’ai hésité à franchir le pas, mais je ne le regrette absolument pas. » (cliquez sur le texte pour accéder à la critique détaillée en entier)

Et pour en savoir plus sur « Haut le chœur », c’est en cliquant sur la couverture ci-dessous.

COUV POUR SITE AVEC BADEAU

Ou en regardant la bande annonce de ce livre.

 

prix 3

Interview de Gaëlle Perrin-Guillet au salon « Coup de Polar »

Un entretien filmé de Gaëlle Perrin-Guillet réalisé le 12 avril 2014 lors du salon « Coup de Polar » à Nogent sur Oise, et qui vient d’être mis en ligne le 26 juin.

L’occasion d’en savoir plus sur notre auteure et sur son livre « Haut le chœur ».

 

 

En savoir plus sur « Haut le chœur » et ses critiques de lecteurs ?

Il suffit de cliquer sur la couverture ci-dessous :

COUV POUR SITE AVEC BADEAU

 

2014-Affpolar2-552

30 et 31 mai : Gaëlle Perrin-Guillet se met au vert.

dédicace quai du polarVous souhaitez rencontrer Gaëlle Perrin-Guillet ?

Et vous faire dédicacer « Haut-le-choeur » le thriller qui a obtenu cette année le prix du blog Dora Suarez ?

C’est dès demain dans les Landes au Vieux Boucau en centre ville.

Pour en savoir plus sur le programme de ce salon du polar, cliquez sur l’affiche ci dessous :

affiche_le_polar_vieux_boucau_2014

bigouden TV

Reportage : « Ils éditent en Rouge Sang… »

Merci à l’équipe de « BigoudenTv » d’être venue nous visiter. Grâce à eux, vous allez tout savoir sur « Route Sang éditions », à la fois en images et avec un long article sur notre maison d’édition.

« C’est au Guilvinec, pas bien loin du port, de son phare et de ses bateaux qu’est nichée leur maison : on y est accueilli par une jeune femme charmante, aux yeux rieurs et par son conjoint-associé, au regard franc et direct, à la poignée de main ferme qui se fait visiblement une idée rapide du visiteur d’un jour. Les inscriptions sur leurs pulls  finissent de planter le décor : pour elle « La Boss la plus rock ! » , pour lui  « Parle à mon colt, ma tête est malade ».  Ambiance assurée. Ici, on travaille sérieusement, sans se prendre au sérieux : bienvenue chez Rouge Sang éditions !«  (cliquez sur le lien pour lire l’article et visionner le reportage)

internet blog

« L’échiquier d’Howard Gray » : un polar attrayant !

C’est Pierre Faverolle qui l’écrit dans une longue chronique sur son blog Black Novel. Merci à lui pour cette critique détaillée.

 « Et je peux vous dire que la scène à l’Assemblée Nationale vaut le coup, et rien que pour elle, ce roman mérite d’être acheté. Quand on ajoute à cela, un dernier chapitre tout simplement renversant et bigrement bien trouvé, ce roman s’avère un bon divertissement voire plus. Cet auteur se révèle un très bon inventeur d’histoire, sachant à la fois maitriser ses personnages, sa narration, son intrigue et ses dialogues. Je vous le dis : on va en entendre parler de ce nouvel auteur. Retenez bien son nom : Florent Marotta. » (cliquez sur le texte pour lire la critique en entier)

En savoir plus sur ce livre en cliquant sur la couverture :

COUVERTURE

 

 

échiquier Mc Queen

« L’échiquier d’Howard Gray » donne encore le frisson.

Merci à la blogueuse Foumette, spécialisée dans le thriller, le roman noir et le polar, de sa longue critique du livre de Florent Marotta : « L’échiquier d’Howard Gray ».

les frissons de foumette

Extrait :

« Comment distinguer les pions blancs des pions noirs quand vos certitudes volent en éclat et ne sont qu’un leurre et qu’en plus vous jouez une partie à l’aveugle (une variante du jeu d’échecs dans laquelle l’un ou les deux joueurs ne voient pas l’échiquier et s’annoncent les coups oralement.)?

Préparez-vous au pire car l’adversaire de cette partie n’est pas celui auquel vous pensiez, il n’est qu’un redoutable manipulateur machiavélique et immoral ! «  (Cliquez sur l’extrait pour lire la chronique entière)

Et pour retrouver toutes les informations sur « L’échiquier d’Howard Gray », un thriller policier bien épais et dense, c’est en cliquant sur la couverture en dessous :

COUVERTURE

 

photo nouveau site

Florent Marotta encore très honoré par une critique !

Guillaume, du blog « Tribulations d’une Vie » a lu « L’échiquier d’Howard Gray ».

Il a visiblement adoré ce livre.

Extrait de sa chronique :

Alors ? Envie vous aussi de vous laisser tenter par cet épais thriller policier ?

Il suffit de cliquer sur la couverture ci-dessous pour accéder au livre :

COUVERTURE